top of page

Activité Pré-conférence AIMS 2022 "Déambulation avec les guides de haute-montagne"

Alexis MALLON, Professeur à l'École Nationale de Ski et d'Alpinisme de Chamonix, accompagnée d'autres collègues guides de haute montagne, nous a proposé une expérience immersive unique : cheminer pendant deux à trois heures sur le Glacier du Géant, dans le Massif du Mont-Blanc. Avoir une idée précise de ce que recouvrent les risques en milieu naturel de la haute montagne exige en effet une familiarisation minimale.


Le lendemain, une table ronde s'est tenue à Annecy, pour confronter le point de vue des professionnels de la montagne et des chercheurs en sciences de gestion sur le management des risques et des incertitudes.


31 mai : Déambulation guidée sur le Glacier du Géant. Massif du Mont Blanc (3600 m) Alexis MALLON, Professeur à l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme (ENSA, https://www.ensa.sports.gouv.fr ) de Chamonix, accompagné d’autres collègues guides de haute montagne, nous propose une expérience immersive unique : cheminer pendant deux à trois heures sur le Glacier du Géant. La montée sur le glacier s'est faite par le Skyway, au départ d’Entrèves près de Courmayeur, sur le versant italien du Mont Blanc. Les participants ont découvert un panorama exceptionnel - malgré les conditions météorologiques difficiles-, sans doute pour peu d’années encore du fait des changements climatiques. Est venue alors l’heure de la randonnée glaciaire, d’allure modérée et sans difficultés techniques, commentée et analysée par des professionnels expérimentés et désireux de confronter leurs connaissances des risques avec des chercheurs de notre champ disciplinaire.












1er juin: table ronde et regards croisés guides-chercheurs

La table ronde organisée le lendemain de la déambulation, ouverte aux participant.es de l'AIMS, a permis de croiser les regards entre chercheurs et guides. Les chercheurs ont partagé leur rapport d'étonnement et une lecture de leur vécue sous l'angle des grilles conceptuelles issues du management. Les guides ont présenté quelques grands questionnements inhérents à leur métier, sur lesquels ils souhaiteraient collaborer avec des académiques pour améliorer leurs outils de gestion et leur réflexivité. Les discussions ont pointé notamment la gestion de la cordée en tant que collectif, dont la sécurité repose notamment sur la cohésion. Le processus d' "enquête" mené par les guides en amont et pendant la cordée a également été décrypté : quelle démarche intellectuelle et relationnelle pour cerner les émotions et pout gérer les comportements des clients ? Enfin, de multiples tensions inhérentes au métier de guide de haute-montagne ont été abordées : impératif d’expertise vs. humilité pour continuer à apprendre, impératifs de performance : comment gérer la tension entre pressions financières et de résultats d’un côté, et les contraintes in situ de l’autre (ex : humeur du guide,…), place de l’expertise vs la polyvalence


Comments


bottom of page